Information sur la biologie de l’acarien

Les acariens sont des êtres vivants microscopiques. Le mot possède une origine grecque. En français, le mot signifie insécable. Les acariens sont partout sur la planète. Et leur existence remonte à des millions d’années. Ils ont une morphologie particulière qu’il est intéressant de découvrir.

Découvrir la biologie de l’acarien

Les acariens possèdent un corps globuleux et sont pourvus d’une tête conique. Les acariens sont une sous-espèce des araignées. Ils sont invisibles à l’œil nu et comportent une trentaine de familles principales. Il est possible de citer les tiques ou encore les aoûtats. Les acariens sont à l’origine de différentes allergies. Même leur cadavre cause des allergies. En outre, la colonisation de la peau par des acariens provoque la gale. Ces animaux peuvent également provoquer des crises d’asthme. Certains peuvent même se loger sur le visage. Dans ce cas, ils se nourrissent du sébum de la peau. S’ajoute à cela les follicules pileux des cheveux, des sourcils et des cils.
La majorité mesure entre 0,2 à 0,4 micromètre. Leur alimentation est variée. Mais en général, ils se nourrissent de détritus physiologiques. Ils mangent par exemple les bouts de peau perdus par les hommes tous les jours. Leur corps est peu segmenté. En effet, les différentes parties du corps fusionnent. Seuls les pièces buccales et les appendices représentent l’exception. Il faut noter qu’ils ne possèdent pas de système vasculaire. Ainsi, le sang est directement en contact avec les organes. Entre autres, les mâles ont des pattes un peu plus grandes et développées. Justement, des griffes se situent tout à l’extrémité des pattes. Il peut aussi s’agir de longs poils brillants et rigides. Ils se distinguent grâce à cela par rapport aux femelles et aux jeunes acariens. Pour en savoir plus sur le sujet, rendez-vous sur ephacare.be.

Les autres particularités des acariens

Il faut noter que les acariens ne volent pas. Ils se déplacent surtout grâce à leurs hôtes. Cela s’appelle phorésie lorsqu’ils utilisent leur hôte pour se déplacer uniquement. Lors du ménage, en utilisant l’aspirateur, ils peuvent aussi circuler dans l’air. Entre autres, les acariens parasites ne possèdent pas d’yeux. Les poils à l’extrémité de leur corps les guident. Mais lorsqu’ils en possèdent, le nombre peut aller jusqu’à 8. Les acariens peuvent vivre dans l’eau, le sol et les êtres vivants.Les femelles peuvent se reproduire sans fécondation. Elles ont uniquement besoin de conditions favorables. Il s’agit d’un taux d’humidité compris entre 65 et 80%. S’ajoute à cela une température avoisinant les 20 à 30°C.

Les périodes les plus propices au développement des acariens sont donc l’automne et l’hiver. La durée de vie des acariens est de 2 à 3 mois. Les femelles peuvent pondre des milliers d’œufs en quelques semaines. Le froid ne les tue pas, elles se mettent en latence. Au contraire, un environnement sec leur est fatal. Entre autres, ils n’aiment pas l’altitude car ils ne sont pas présents au-dessus de 1 800 mètres. Ainsi, pour se débarrasser des acariens, il faut aérer les pièces au moins 30 minutes par jour. Laver les draps à 60°C est également pratique. Certaines huiles essentielles permettent aussi de les tuer. Il est possible de citer l’huile de citron, d’arbre à thé, d’eucalyptus et de lavande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *